La certification d'une maison passive

La certification "maison passive"

Construire une maison passive, sans système de chauffage conventionnel, nécessite d'avoir au préalable étudié l'ensemble des critères nécessaires pour garantir à la maison une excellente performance énergétique. Par rapport à une maison RT 2012, la maison passive consommera jusqu'à 4 fois moins d'énergie tout en offrant un confort inégalable à son propriétaire.

La maison passive, à la pointe des savoir-faire constructifs, doit atteindre des critères de performance bien définis pour garantir des résultats. 

 

Toutes nos maisons passives sont certifiées par la Fédération Française de la Construction Passive, gage de qualité et de performance. Cette certification permet aux futurs propriétaires d'être rassurés quant à la qualité de la construction.

Quels sont les critères permettant à une maison passive d'être certifiée ?

La Fédération Française de la Construction Passive est une structure qui rassemble des professionnels de la construction passive et a pour objectif de former, promouvoir et certifier les bâtiments passifs en France. Découvrez ci-dessous les critères de certification, volontairement exigeants pour garantir des résultats optimaux.

  • Besoins en chauffage : 15 kWh EF/m²/an
  • Etanchéité à l’air : 0.6 vol/h à n50
  • Consommations tous usages : 120 kWh EP/m²/an
  • Garantie de la qualité de l’air intérieur : mesures de CO₂ et pilotage silencieux sans fibres minérales de la ventilation
  • Garantie de la pérennité des parois : vérification d’absence de condensations.
  • Garantie des consommations énergétiques : appareil de mesures AVIP, PSI ou factures contrôlées

Quelles sont les étapes de la certification ?

  • Avant le début du chantier de construction, le dossier de certification qui décrit le projet est monté par le constructeur, en lien avec la Fédération.
  • La Fédération va ensuite rencontrer le constructeur pour étudier les pièces du dossier.
  • Vient ensuite l'étape des calculs effectués par la Fédération puis par le maître d'oeuvre, à travers des logiciels spécialisés.
  • Plusieurs visites du chantier sont organisées, les visites ont lieu lors de différentes étapes du chantier.
  • Si le dossier est en conformité avec les visites et les études réalisées par la Fédération et le constructeur, la certification est validée.
  • Une plaque bâtiment passif certifié ainsi qu'un certificat papier est remis au propriétaire.

Cliquez ici pour en savoir plus