Une maison passive ! Qu'est ce que c'est ?

Imaginez une maison dans laquelle il fait bon vivre. Une maison parfaitement isolée, qui vous protège du froid l’hiver et de la chaleur l’été. Une maison saine, qui améliore sensiblement votre confort et votre bien être. Une maison économe, qui réduit vos dépenses en consommation énergétique et pourrait vous rendre autonome. Une maison respectueuse de la planète que nous allons laisser à nos enfants.

 

Maison passive - est l'approche novatrice de la conservation de l'énergie dans la construction en réponse à la hausse constante des coûts de l'énergie. L'essence de la construction passive est de maximiser les gains d'énergie et de réduire les pertes de chaleur. La hausse des prix de l'énergie - oblige les propriétaires à réduire et optimiser leur consommation d'énergie pour économiser sur la facture d’électricité. De plus, on assiste à la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère et les préoccupations en faveur de l’environnement sont de plus en plus fortes.

La maison passive garantit une demande d'énergie extrêmement faible, en dessous de 15 kWh (m2 / an). La maison passive doit être correctement conçue, en accord avec l'environnement, en tenant compte de plusieurs facteurs tels que : le terrain, la situation géographique ou le type de sol sur lequel la maison sera construite.

Les ménages sont responsables des deux tiers de la consommation d'énergie sur le marché européen de la construction : leur consommation augmente chaque année, notamment dû aux niveaux de vie plus élevés entraînant une utilisation plus importante des systèmes de climatisation et de chauffage.

 

Caractéristiques de base de la maison passive :

·         Le niveau maximum de consommation d’énergie ne dépasse pas 1,5 litres de chauffage par m2 par an - 15 kWh m2 / an.

·         La consommation de sources d'énergie telles que le gaz, l'électricité, le bois et le mazout est extrêmement basse.

·         Aucun radiateur ou chauffage au sol grâce à une isolation optimisée des bâtiments

·         Pour maximiser l'efficacité de la récupération de chaleur, les maisons passives doivent être tout à fait étanches. Il n'est pas souhaitable d'avoir un flux incontrôlé d'air extérieur au sein de la maison. C’est ainsi que tous les ponts thermiques doivent être localisés et éliminés.

·         Ventilation adéquate – la maison passive est équipée de dispositifs mécaniques modernes (système de récupération de la chaleur).

·         Emplacement sur la parcelle non ombragée, ainsi que le placement des grandes fenêtres sur le côté sud, ce qui permettra la libre circulation de l'énergie vers le bâtiment.

 

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Ce sont des maisons dont le chauffage des locaux ne dépasse pas 15 kWh par mètre carré par an.

Les maisons passives permettent des économies d'énergie, liées à l’absence de chauffage et de climatisation, pouvant aller jusqu'à 90% par rapport au bâtiments classiques et 75% par rapport aux nouvelles constructions à basse énergie.

Le confort thermique est atteint au grâce à des mesures passives (isolation, récupération de la chaleur, utilisation passive de l'énergie solaire et des sources de chaleur internes).

 

La construction de la maison passive inaugure une nouvelle vague de bâtiments écologiques haute performance, exploitant la science du bâtiment du 21ème siècle pour révolutionner le confort et l'efficacité des bâtiments - de manière rentable.

Une alimentation continue et équilibrée en air frais assure une qualité d'air intérieur inégalée. Les murs très isolés maintiennent la chaleur en hiver et la fraîcheur en été.

Les maisons passives utilisent efficacement les sources de chaleur. Que ce soit le soleil ou la récupération de chaleur interne, les systèmes de chauffage conventionnels deviennent inutiles même pendant les hivers les plus froids. Pendant les mois les plus chauds, les maisons passives utilisent des techniques de refroidissement telles que l'ombrage stratégique pour rester au frais.

Les maisons passives offrent également un haut niveau de confort. Les fenêtres, le toit et la dalle de plancher sont hautement isolés ainsi que les murs extérieurs afin de maintenir la chaleur désirée dans la maison.

Un système de ventilation fournit imperceptiblement l'air frais constant, rendant la qualité de l'air intérieure optimale, sans courants d'air désagréables. Une unité de récupération de chaleur très efficace permet ainsi de réutiliser la chaleur contenue dans l'air intérieur.

Les maisons passives sont caractérisées par un haut niveau d'isolation et par leur étanchéité à l'air.

 

Comment fonctionne une maison passive ?

C'est un peu comme construire un thermos mais avec une très bonne ventilation. Les maisons passives doivent donc être étanches à l'air, bénéficier d’une très bonne isolation, de fenêtres à triple vitrage et d’un excellent système de contrôle de la qualité de l'air intérieur.

En scellant thermiquement l'intérieur d'un espace, les températures internes d'une maison sont par défaut plus stables.

 

Pourquoi choisir de construire une maison passive ?

Les maisons passives sont si économes en énergie que le chauffage et la climatisation coûtent moins cher que dans d'autres maisons. Et comme la température de l'air intérieur est contrôlée, les maisons passives sont plus confortables qu'une maison où les températures intérieures oscillent entre chaleur extrême et gelée.

 

Ecologique

Par définition, les maisons passives sont respectueuses de l’environnement : elles consomment très peu d'énergie, laissant suffisamment de ressources énergétiques pour les générations futures sans causer de dommages environnementaux. L'énergie requise pour leur construction est insignifiante par rapport à l'énergie économisée plus tard.

 

Sources de récupération de chaleur dans une maison passive :

·         Gains de chaleur à l’intérieur de la maison (c.-à-d. la chaleur produite naturellement par les humains et les animaux de compagnie);

·         Chaleur générée pendant la cuisson

·         Récupération de la chaleur du soleil

·         Chaleur générée par les équipements électriques tels que les ordinateurs, téléviseurs, appareils électroménagers et autres.